Rss Feed
Tweeter button
Facebook button
Linkedin button
Webonews button
Digg button
Stumbleupon button

Archive pour le 1 avril 2011

Fusion de données avec InDesign

Accélérer les process, gagner du temps, faire économiser le client, rentabiliser les temps d’exécution sont autant de mots d’ordres qui nous poussent de façon régulière à automatiser certaines tâches. InDesign nous permet d’y arriver en utilisant la fusion de données. Voici un petit aperçu des possibilités (ici présenté en CS3) que nous offre ce logiciel.

1 – Les données

Pour commencer nous disposons d’un fichier Excel, contenant les données à fusionner. Toutes les informations (Nom, Prénom, etc.) sont classées par colonnes, elles mêmes intitulées de façon claire et précise : ce sont ces intitulés qui nous permettront de placer les champs aux bons endroits dans notre document InDesign. A noter, pour les images le nom du champs doit commencer par le caractère « @ », et doit contenir le chemin absolu de l’image.

Pour l’exemple notre fichier ne contient que 7 insertions ; il est évident que nous ne ferons appel à ce type de traitement de données que si le listing en vaut la peine. Attention, en matière de fusion de données, la préparation est très importante. Veillez à bien sensibiliser le client sur l’importance de fournir un fichier propre, classé, exempt de cellules vides, relu et corrigé.

Une fois que vous avez vérifié que votre fichier était prêt à l’usage, enregistrez le en « .csv ». Faites attention à l’encodage, pour éviter les mauvaises surprises avec les accents. Ici, dans NeoOffice, nous avons choisi « Western Europe Mac » (parcequ’on travaille sur Mac chez Graph’Imprim, c’est comme ça). :) Lire la suite de cette entrée »